Conciliation travail-famille

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que le nombre de personnes qui éprouvent des difficultés à concilier leur travail et leur vie familiale est en constante augmentation depuis plus d’une décennie. Malheureusement, cela n’ira pas en s’améliorant, car en plus des responsabilités parentales envers les enfants, le vieillissement de la population entraîne de nouvelles obligations à l’endroit de nos ainés.

 

Selon les statistiques, les employés ayant beaucoup de difficultés à concilier leur travail et leur vie familiale ont davantage de chance de développer des problèmes de dépendance (alcool, drogues, médicaments, etc.), des problèmes psychologiques, du stress, de l’anxiété, etc. Cela entraîne inévitablement des répercussions dans les entreprises, telles que : l’absentéisme, les retards, la diminution du rendement et de la motivation du personnel, le surmenage, la dépression, etc.

 

Les employeurs doivent donc innover et améliorer leur gestion des ressources humaines afin d’attirer de nouveaux employés et surtout de les conserver. De plus en plus de candidats recherchent une entreprise qui offre un programme de conciliation travail-famille.

 

Avantages d’un programme de conciliation travail-famille :

  • Attraction et rétention de personnel;
  • Augmentation du rendement;
  • Amélioration du moral et du degré de satisfaction des employés;
  • Amélioration du climat de travail;
  • Diminution des problèmes de santé (dépression, stress, épuisement professionnel, dépendances, etc.);
  • Diminution de certains coûts (absentéisme, rendement insuffisant, roulement de personnel, heures supplémentaires, recrutement, etc.).

Ces avantages devraient encourager les organisations à inclure des pratiques de conciliation travail-famille dans leur entreprise. D’ailleurs, le gouvernement du Québec a déjà mis en place une norme conciliation travail-famille et a instauré certaines lois en ce sens (Normes du travail et RQAP).

 

Un employé épanoui = un employeur heureux!

Partager
Abonnez-vous à l'infolettre Focus
Je m'abonne