L'appréciation de rendement

Encore aujourd’hui trop de gestionnaires craignent l’appréciation de rendement (souvent appelé l’évaluation d’employés ou gestion de la performance). Ces derniers trouvent plus d’une défaite afin de ne pas avoir le temps de l’effectuer. Pendant qu’ils travaillent d'arrache-pied dans le but d’optimiser leur entreprise, ils passent à côté d’une des méthodes les plus rentables!

 

L’appréciation de rendement est un outil de gestion qui aide à maximiser la performance et à améliorer, si nécessaire, le rendement de l’employé. C’est l’occasion idéale de favoriser l’échange entre l’employé et la direction.

 

 Les objectifs pour l’employé

  • Connaître ses responsabilités et les attentes de la direction.
  • Savoir exactement sur quels critères et selon quelles normes son rendement est évalué.
  • Connaître ses objectifs à atteindre.
  • Discuter des possibilités de progression dans l’entreprise.
  • Préciser les formations, les outils ou l’aide dont il a besoin.

 Les objectifs pour la direction

  • Clarifier certains sujets (changements à venir, nouvelles orientations de l’entreprise, comportement inadéquat, etc.).
  • Valoriser l’employé dans l’exécution de son travail.
  • Fixer avec l’employé les objectifs à atteindre pour la prochaine année.
  • Déterminer avec l’employé ses besoins de formation.
  • Connaître les attentes de l’employé envers l’entreprise.
  • Développer une relation d’échange avec l’employé.

Il est primordial d’être bien préparé avant d’effectuer une appréciation de rendement. Nos interventions doivent être appuyées par des faits et non des impressions. L’employé doit aussi savoir en quoi consiste cette rencontre et si vous optez pour l’autoévaluation, alors ce dernier doit bien maîtriser le questionnaire.

 

Suite à cette rencontre, le suivi s’avère primordial, sans quoi votre appréciation de rendement n’a plus de poids.

Afin d’en connaître plus sur le sujet, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers qui se fera un plaisir de vous informer.

Partager
Abonnez-vous à l'infolettre Focus
Je m'abonne